L'essentiel de la saison hiver 2011-2012

Publié le 15 novembre 2012

Le périmètre à neige alpin de Rhône-Alpes a enregistré 45,1 millions de nuitées pendant l’hiver 2011/2012 (du 1 décembre 2011 au 2 mai 2012), soit une fréquentation de +3% supérieure à l’hiver précédent.

L’ensemble des départements bénéficie de cette progression globale :

  • Isère : 5,6 millions de nuitées effectuées pendant l’hiver 2011/2012, soit une progression de +2% par rapport à l’hiver dernier
  • Savoie : 22,3 millions de nuitées, soit +4%
  • Haute-Savoie : 17,2 millions de nuitées, soit +2% Soit 1,3 million de nuitées gagnées dans les stations de Rhône-Alpes entre l’hiver 2011/2012 et l’hiver 2010/2011.
  • La Savoie représente 50% de la fréquentation totale du périmètre à neige.  

Une concentration confirmée de la fréquentation sur le cœur de saison :

Après un début de saison un peu frileux : -3% de fréquentation pendant les vacances de Noël, l’inter vacances de janvier amorce la progression (+5%) qui va se prolonger sur les vacances de février (+4%) et le mois de mars (+13%). Au total, ces 2 périodes (janvier et vacances de février 2011) auront concentrées 62% de la fréquentation hivernale. L’arrivée tardive des vacances de Pâques essentiellement sur la seconde quinzaine du mois d’avril va écourter la saison (-12%).   

Impact économique des domaines skiables

Atout France, la Caisse des Dépôts et Consignations, Rhône-Alpes Tourisme, Savoie Mont Blanc Tourisme et DSF (Domaines Skiables de France) ont souhaité évaluer l’activité induite par les stations de sports d’hiver de la région Rhône-Alpes. Cette étude a été confiée à CONTOURS SA et réalisée durant l’hiver 2011/2012.

Les skieurs et leurs accompagnants génèrent 6,5 milliards € de chiffres d’affaires dans les stations de montagne de la région Rhône-Alpes dont 89% en Savoie-Mont Blanc (Savoie et Haute-Savoie). Ce montant prend en compte les touristes et les excursionnistes. 

Les clientèles internationales pèsent pour 34% du total des dépenses. Le client français en séjour génère en moyenne 108€ par nuit, le client international 136,5€, soit 26,3% de dépenses supplémentaires. Le mode d’hébergement impacte fortement la dépense. Selon l’échantillon, le séjournant en hôtel a une dépense moyenne de 217€ par nuit, celui en meublé marchand de 148€, celui en village club de 143€, celui en location auprès d’un particulier de 130€, l’invité de 99,5€, et le propriétaire de 81,5€. En termes de structure de la dépense, 1€ de dépense en remontées mécaniques génère 6€ de dépenses additionnelles en station.  

Profils et comportements de la clientèle française en Rhône-Alpes Deux marchés composent la moitié de la fréquentation touristique française : l’Ile de France (29% des nuitées) et Rhône-Alpes (21%). L’hébergement non marchand rassemble 57% des nuitées (+10 points en 10 ans) et 63% des nuitées se déroulent en montagne.  

Résultats des remontées mécaniques

Les stations de Rhône-Alpes ont gagné +6% en journées skieurs et +9% en termes de recettes de remontées mécaniques par rapport à l’hiver 2010/2011.  La Savoie reste le premier département de Rhône-Alpes en termes de fréquentation (54% des journées skieurs) et en chiffres d’affaires (58% des recettes). Ses progressions tant en terme de journées skieurs (+4% par rapport à l’hiver 2010/2011) qu’en recettes (+7%) permettent de maintenir une évolution structurellement croissante. La Haute-Savoie en deuxième position, ce département représente 31% des journées skieurs des Alpes du Nord et 29% des recettes. Avec une progression de +11%, les départements Isère-Drôme compensent la perte qu’ils avaient enregistrée l’hiver dernier, à l’instar des stations de moyenne altitude de l’Ain, de l’Ardèche et de la Loire qui voient leur fréquentation fortement progresser.  

Redevance ski de fond

Les massifs de Rhône-Alpes ont généré 5,2 millions d’euros de redevances soit un gain de +13% par rapport à l’hiver précédent contre +21% au niveau national. La part de la région se monte pour l’hiver 2011/2012 à 63% des recettes enregistrées au niveau national.

Au niveau départemental, les tendances sont les suivantes :

  • La Savoie (32% des recettes régionales) connait une légère diminution (-2%) après la très forte hausse de l’hiver précédent (+11%), elle enregistre 1,6 million d’euros de redevances.
  • La Haute-Savoie (30% des recettes régionales) suit avec un peu moins de 1,6 million d’euros de redevances. Elle enregistre une progression de +18% par rapport à l’hiver dernier.
  • L’Isère (23% des recettes régionales) récolte 1,2 million d’euros, soit +19% par rapport à l’hiver dernier, et la plus belle performance de ces 5 dernières saisons.  

Progression de l’hôtellerie 8,2 millions de nuitées ont été réalisées dans 1 828 hôtels ouverts en moyenne sur la saison, soit une progression de +3% de fréquentation globale (+2,6% pour la clientèle française, +4,2% pour la clientèle étrangère). On observe également une concentration de l’offre et de la fréquentation : la région Rhône-Alpes est composée de 38 pays touristiques, 3 d’entre eux, la Tarentaise, le Grand Lyon et le Pays du Mont Blanc, par ordre décroissant d’importance, concentrent 30% de l’offre et 46% de la fréquentation en hiver.  

 

Note méthodologique : La fréquentation globale exprimée dans le 1er chapitre concerne uniquement les stations des Alpes du Nord, alors que la fréquentation des hébergements marchands concerne l’ensemble de la région Rhône-Alpes.

Contacts

Christelle Lepoutre
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus